L’activité hôtelière est un secteur qui a le vent en poupe et qui séduit les personnes en quête d’un métier passionnant ou d’une reconversion professionnelle. Ouvrir un hôtel dans un coin agréable qui offre du potentiel est un projet passionnant qui exige certaines connaissances, des moyens financiers importants et beaucoup d’investissement personnel.

Comment réussir dans le secteur hôtelier

Pour ouvrir un hôtel et le faire prospérer, il existe plusieurs possibilités. On peut, soit créer son propre établissement hôtelier en choisissant une catégorie d’hôtel, hôtel 1, 2,3, 4 ou 5 étoiles ce qui signifie un hôtel de luxe, soit rechercher un hôtel à reprendre car son propriétaire cesse son activité ou encore opter pour une franchise. Tous ces choix permettent une grande liberté de gestion à celui qui veut ouvrir un hôtel et il pourra apporter à l’établissement une note personnelle. Mais l’activité hôtelière est un domaine complexe qui exige du savoir-faire, des connaissances pointues ainsi qu’un investissement financier et personnel important. Il ne faut jamais s’attendre à des résultats extraordinaires dès la première année car il faut un peu de temps.

Trouver son concept d’hôtel

Hôtel de luxe, hôtel de charme, une franchise comme l’Hôtel de l’Arcade, un petit hôtel 1 étoile cosy et sympa… Les idées de création d’hôtels sont nombreuses et quel que soit le projet que vous visez, il faudra mettre en œuvre de nombreuses démarches pour le concrétiser. Avant de pouvoir ouvrir un hôtel, il est nécessaire de demander une déclaration d’exploitation pour l’établissement auprès de la préfecture dont il relève. Dans certains départements, l’ouverture d’un hôtel est soumise à une déclaration sanitaire pour attester de la salubrité des lieux.

Démarches juridiques pour ouvrir un hôtel

L’exploitation d’un hôtel implique la création d’une société commerciale et son l’inscription au Registre du commerce des sociétés (le RCS). Vu l’importance des moyens financiers exigés pour exercer une telle activité, il faut en général créer une SARL ou une SAS car plusieurs partenaires ou associés sont en général nécessaires. La création d’une SARL présente l’avantage que chaque associé s’engage à hauteur des fonds qu’il met dans l’affaire. Avant de pouvoir ouvrir l’hôtel, il faut demander une autorisation d’implantation auprès de la mairie du lieu concerné. Il  faudra aussi demander une licence pour avoir le droit d’ouvrir un bar et de servir des boissons alcoolisées. A noter que la fiscalité du secteur hôtelier est particulièrement complexe car chaque activité relève d’un taux d’imposition spécifique.