Quel bilan pour l’hôtellerie en France durant la pandémie covid-19 ?

hôtellerie

La pandémie de Covid-19 a frappé de plein fouet le secteur de l’hôtellerie et du tourisme dans le monde. Les restrictions sanitaires liées à ce fléau ont eu de lourdes conséquences sur l’activité économique du secteur hôtelier dans tous les pays du monde dont la France dont les structures hôtelières ont tout mis en œuvre pour un redémarrage rapide de leurs activités et regagner la confiance de leur clientèle. Découvrez donc en quelques lignes le bilan pour l’hôtellerie en France durant la pandémie covid-19.

Baisse du chiffre d’affaires pour le secteur de l’hôtellerie en France

Tous les secteurs ont été affectés par la pandémie du Covid-19. En effet, cette crise sanitaire a eu un grand impact négatif sur l’économie mondiale. En ne parlant que de l’Europe, cette dernière a subi une perte de chiffre d’affaires de 115 milliards d’euros pour l’industrie hôtelière en 2020. Voilà une année considérée comme une année noire pour le secteur hôtelier à cause des strictes mesures et restrictions sanitaires adoptées pour limiter la propagation de la pandémie. Le revenu du secteur hôtelier français a chuté de 29,9 % par rapport à la même période en 2019.

Néanmoins, cette diminution économique est fonction de la gamme des services offerts par l’établissement hôtelier. Les hôtels de tourisme et les logis de france qui reçoivent une clientèle internationale et VIP sont beaucoup plus impactés à cause de la fermeture des frontières aériennes.

La situation est alarmante et les résultats désastreux pour l’ensemble du secteur hôtelier français. Vous trouverez les détails sur hotel-en-france.com.

Difficultés au niveau de la reprnormaleise des activités 

Malgré les difficultés engendrées par la pandémie, l’hôtellerie française a su quand même garder la tête haute en Europe. L’Île-de-France, offrant un service hôtelier de haut de gamme, a le plus souffert avec une baisse de son chiffre d’affaires de -60,1 % en 2021.

D’une manière générale, on a pu observer une baisse de 25 % de la fréquentation d’établissement hôtelier et hôtel de tourisme en 2020. La reprise des activités s’avère donc assez difficile, mais les entreprises restent optimistes. Cela dépend néanmoins de la situation de la région. Paris, la capitale, par exemple, n’a eu aucun mal à reprendre ses activités hôtelières.

Pour certaines structures du secteur, la reprise semble plus difficile bien que les mesures drastiques de protection anti-Covid aient été mises en place. La clientèle semble encore être réticente à se mêler à la foule et la plupart préfèrent encore rester chez eux. Donc, non seulement la reprise des activités, mais aussi l’évolution du secteur hôtelier vont dépendre principalement des stratégies adoptées par les entreprises.

Appropriation des méthodes de digitalisation

La pandémie de Covid-19 a permis à toutes les structures de chercher des mesures pour rester confiné chez soi et travailler en même temps. La digitalisation a donc été développée pour permettre la continuité des activités à distance dans la mesure du possible. Les établissements hôteliers ont également connu cela en introduisant dans leur organisation le concept de télétravail, de visioconférence pour les réunions. Un impact durable sur l’organisation administrative d’une entreprise. Les entreprises sont devenues plus responsables et plus prévoyantes pour une performance optimale.

Malgré la pandémie, le classement des hôtels n’a pas connu un très grand changement malgré que le fait que le secteur hôtelier a été particulièrement été lésé. Voici alors, le classement hôtel 5 étoiles France notés par ordre de réputation. En première place, le Royal Champagne Hotel & Spa en Champagne, ensuite Les Roches Blanches sur le littoral de Cassisà Marseille, puis Brach à Paris, et la Villa La Coste en Provence et enfin le Domaine de Murtoli en Corse du Sud.

Hôtel à Bergerac : conseils pour trouver une chambre à prix discounts
Où dormir dans le sud de la Bretagne ?